Aller au contenu principal

Alternatives au gel lubrifiant - Qu'est-ce qui convient le mieux comme substitut ?

Une cuillère à soupe d'huile d'olive peut être plus nocive pour un préservatif que 18 litres d'air pompé à l'intérieur. Tu découvriras ici pourquoi et quelles sont les alternatives de lubrifiant les plus populaires qui devraient plutôt rester dans la cuisine.

Le gel lubrifiant - et s'il n'y en a pas au bon moment ?

Qu'ils soient à base de silicone, à base d'eau, chauffants, pétillants ou bio, il existe désormais une multitude de gels lubrifiants. Que ce soit pour des raisons médicales ou pour une dose de plaisir supplémentaire, il y en a pour tous les besoins.

Mais que faire si tu t'aperçois trop tard que le bon vieux tube est déjà vide ? Nous avons examiné de plus près les remèdes maison et les alternatives populaires afin de trouver le meilleur substitut.

Tout dépend du type de rapport sexuel

Oral, vaginal, anal, avec ou sans préservatif : ces facteurs ont une influence sur le fait qu'un produit donné puisse être utilisé comme substitut ou non.

Les aliments comme le miel sont une alternative de lubrifiant très appréciée pour la satisfaction orale. Il suffit de l'étaler sur les parties du corps souhaitées et son goût sucré invite littéralement à la gourmandise. Les baisers et les caresses se transforment en une toute nouvelle aventure amoureuse grâce à cette friandise dorée.

En règle générale, le miel peut être utilisé sans problème dans la zone intime externe, tant chez les hommes que chez les femmes. Une étude égyptienne a même révélé qu'un mélange de yaourt et de miel pouvait être efficace contre les mycoses vaginales.

Bien entendu, une intolérance n'est pas à exclure. Si l'on souhaite tout de même jouer la carte de la sécurité, il est recommandé d'opter pour un gel lubrifiant aromatisé, car il a été spécialement conçu pour les parties intimes.

En cas de rapports vaginaux avec pénétration, il vaut mieux laisser les aliments dans la cuisine. En effet, les muqueuses sont souvent très sensibles aux substances étrangères au corps.

La flore vaginale sensible

Cela s'explique notamment par le fait que les muqueuses vaginales réagissent fortement et de manière imprévisible aux changements de pH. Le pH est une mesure qui décrit la force acide ou basique relative d'une solution.

Le vagin est un environnement sensible qui dépend d'un équilibre naturel entre les micro-organismes et les fluides. Un environnement vaginal sain a normalement un pH de 3,8 à 4,5, ce qui est légèrement acide.

Si l'on utilise des remèdes maison tels que des crèmes hydratantes ou diverses huiles qui ne sont pas adaptées à la flore vaginale féminine, ils peuvent modifier le pH et entraîner des mycoses, des irritations et des infections. Des ingrédients comme le parfum peuvent également irriter la zone intime et provoquer de fortes brûlures. Cela vaut en particulier aussi pour les huiles de massage qui ne sont pas explicitement indiquées comme produit 2 en 1.

L'huile de coco comme alternative au gel lubrifiant

L'huile de coco pure constitue ici une exception : non seulement elle est bien tolérée, mais elle peut aussi être utilisée pour les soins intimes. Comme le miel, l'huile de coco agit comme un remède naturel contre les mycoses vaginales.

La zone anale peut également être soignée par l'huile de coco. Elle constitue donc un substitut pratique au gel lubrifiant pour les rapports vaginaux ou anaux. Mais il faut tenir compte du fait que le pouvoir lubrifiant diminue plus rapidement qu'avec un vrai gel lubrifiant (anal). En outre, l'huile de coco ne doit en aucun cas être utilisée avec des préservatifs en latex, car les graisses et les huiles rendent les préservatifs poreux.

Il en va de même pour la graisse à traire : jusqu'à aujourd'hui, certains gynécologues recommandent d'utiliser une petite quantité de graisse à traire dans la zone intime comme soin. Elle pourrait ainsi remplacer le gel lubrifiant. Cependant, la graisse à traire a également une teneur en graisse très élevée, qui peut être très nocive pour les préservatifs en latex.

Existe-t-il d'autres alternatives de lubrifiant pour les rapports anaux ?

Pour les rapports anaux, il est indispensable d'utiliser suffisamment de lubrifiant, car les muqueuses de l'anus ne peuvent pas produire autant d'humidité que celles du vagin. Les rapports anaux secs peuvent provoquer de fortes douleurs et irritations chez toutes les personnes concernées. Contrairement à ce que l'on voit dans certains films pour adultes, un peu de salive ne suffit pas, car elle se dessèche rapidement et n'est guère lubrifiante.

Les substances lubrifiantes comme l'huile de salade et la vaseline font ici aussi plus de mal que de bien. Les muqueuses anales sont aussi sensibles que les muqueuses vaginales et ont tendance à s'infecter facilement.

Il existe de nombreux gels lubrifiants spécialement conçus pour les rapports anaux. La plupart du temps, ils lubrifient plus longtemps et plus intensément que les gels lubrifiants habituels. Il est donc préférable de reporter l'aventure anale et de se procurer au préalable un gel lubrifiant adapté.

Préservatifs - pourquoi ne puis-je pas utiliser des remèdes maison comme l'huile de coco, la graisse à traire ou une lotion ?

En tant que dispositif médical, un préservatif doit pouvoir contenir 18 litres d'air sans éclater, conformément à la norme ISO 4074. Un peu de crème ou d'huile ne va donc pas faire de dégâts, n'est-ce pas ?

Malheureusement, c'est faux ! Les substances grasses ou huileuses comme l'huile de coco, l'huile d'olive, la vaseline et les crèmes hydratantes causent même beaucoup de dégâts. Pour comprendre pourquoi ces substances sont si dangereuses pour les préservatifs, il faut d'abord comprendre comment un préservatif est fabriqué.

Les préservatifs courants, qui ne sont donc pas sans latex, sont fabriqués à partir de latex de caoutchouc naturel. Celui-ci est d'abord vulcanisé. Cela signifie que le caoutchouc est mélangé à un peu de soufre sous pression et à la chaleur. Il se forme ainsi des ponts de soufre, c'est-à-dire de très nombreuses petites liaisons à l'intérieur du matériau. Cette réaction chimique rend le matériau souple et élastique.

Le caoutchouc non vulcanisé aurait une consistance rigide, se briserait au froid et fondrait à la chaleur. Il serait donc impensable de l'utiliser comme matériau pour les pneus de voiture, les gants de nettoyage ou les préservatifs.

Les huiles minérales et les graisses peuvent toutefois attaquer ces ponts chimiques sulfurés au sein du caoutchouc et altérer la structure du matériau. Cela est également dû au fait que le caoutchouc naturel gonfle fortement dans les huiles minérales et les graisses. Si ces ponts se rompent, le caoutchouc, et donc le préservatif, devient poreux et de minuscules dommages et microfissures apparaissent.

Ces ponts de soufre se remplacent d'ailleurs d'eux-mêmes au fil du temps par des ponts d'oxygène, ce qui endommage également le caoutchouc. C'est pourquoi les préservatifs ne sont pas éternels, mais ne se conservent généralement que cinq ans environ. Les rayons UV, l'humidité, l'air et d'autres facteurs environnementaux peuvent toutefois accélérer le processus, d'où l'importance d'un stockage correct des préservatifs.

Nous recommandons donc de n'utiliser que des lubrifiants à base d'eau pour les préservatifs, et non des produits maison ou alternatifs.

À quoi dois-je faire attention avec le gel lubrifiant ?

Les gels lubrifiants sont en fait très peu exigeants, mais il y a trois points auxquels il faut faire attention :

  1. Le gel lubrifiant peut être utilisé pour l'usage souhaité, il est donc, si nécessaire, sûr pour les jouets ou les préservatifs.
  2. Comme les préservatifs, les gels lubrifiants doivent être stockés dans un endroit frais, sec et sombre. Une armoire ou un tiroir de table de nuit conviennent bien.
  3. La date limite d'utilisation optimale n'est pas encore dépassée. Tous les gels lubrifiants n'en ont pas, mais s'ils en ont une, il ne faut pas la dépasser.

Je n'ai pas de gel lubrifiant à base d'eau - Puis-je utiliser des préservatifs avec un gel lubrifiant à base de silicone ?

Malheureusement, cela devient tout aussi chimique, car la plupart du temps, les préservatifs sont déjà enduits de gel lubrifiant à base de silicone. Nos préservatifs MISTER SIZE sont par exemple enduits d'une huile de silicone pure de haute qualité (diméthicone).

Le problème : il existe différents types d'huile de silicone. Si l'on utilise un gel lubrifiant à base de silicone, il se peut que l'huile de silicone contenue soit différente de celle de l'enduction du préservatif.

Si l'on combine deux huiles de silicone différentes, il se produit une réaction chimique qui peut rendre le préservatif poreux. Les gels lubrifiants à base de silicone ne devraient donc être utilisés avec des préservatifs que si leur compatibilité avec les préservatifs en latex est clairement indiquée sur l'emballage.

Qu'en est-il du gel lubrifiant à base de silicone avec les sextoys ?

Pour les jouets en verre ou en plastique, le gel lubrifiant à base de silicone est un excellent produit complémentaire. Il est toutefois fortement déconseillé de l'utiliser avec les jouets en silicone, car le silicone solide du jouet et même l'huile de silicone pure sont deux matériaux différents. Lorsque le silicone solide entre en contact avec l'huile de silicone, il se produit également une réaction chimique qui peut attaquer et endommager le silicone solide.

En effet, l'huile de silicone est une sorte de solvant pour le silicone solide et le rend cassant. C'est pourquoi il est plus sûr d'utiliser uniquement des gels lubrifiants à base d'eau pour les jouets.

Conclusion : mieux vaut se procurer le gel lubrifiant adéquat plutôt que de le regretter ensuite.

Expérimenter au lit : c'est toujours un plaisir pour les positions et les pratiques sexuelles, mais la prudence est de mise avec les remèdes maison utilisés comme lubrifiants. Les crèmes, les huiles alimentaires et les lotions soignent certes la peau en la rendant douce et veloutée, mais elles peuvent irriter les muqueuses de la zone intime et favoriser les infections.

Si un produit n'a pas été spécialement conçu pour les parties génitales, il vaut donc mieux le tenir à l'écart de cette zone sensible. L'utilisation de préservatifs est très dangereuse : les huiles et les graisses font gonfler le latex de caoutchouc naturel, ce qui diminue rapidement la sécurité.

On trouve désormais des lubrifiants (presque) partout : dans les supermarchés, les pharmacies, les drogueries, les stations-service et les boutiques en ligne. Certes, il est agaçant de devoir reporter un acte d'amour torride à cause d'un tube manquant ou vide, mais se retrouver chez le médecin avec une mycose est encore plus énervant.

Le gel lubrifiant bio MISTER SIZE : un talent universel

Un gel lubrifiant à base d'eau de haute qualité comme le gel lubrifiant bio MISTER SIZE est le bon choix pour les personnes qui souhaitent une utilisation sûre et simple.

Celui-ci peut être utilisé sans problème avec des jouets et des préservatifs et convient également aux rapports anaux grâce à sa longue capacité de lubrification. Contrairement à de nombreux produits de remplacement, il n'y a pas d'ingrédients irritants, de réactions chimiques ou de concordance des matériaux à prendre en compte - il suffit de l'appliquer et c'est parti pour le plaisir humide !

MISTER SIZE Gel lubrifiant bio

Découvrez-le maintenant - Le gel lubrifiant bio à base d'eau de Mister Size s'adapte parfaitement au préservatif, tout comme le préservatif s'adapte à vous.

Mister Size
Autres articles

Un bon sexe ne doit pas être parfait

Lire maintenant

La pilule - vraiment l'égalité dans le sexe ?

Lire maintenant

Préservatifs et lubrifiant : pour que le sexe se déroule comme sur des roulettes

Lire maintenant